28 Novembre 2009

Novembre-Decembre 2009

par Tatyana Franck

Coups de coeur

Huang Yong Ping Caverne 2009 et Arche 2009
Kamel Mennour consacre une magnifique exposition à l'un des plus intéressants artistes chinois vivant en France. La caverne présentée dans la galerie et l'immense arche de Noé remplie d'animaux empaillés voguant au-dessus de la nef de la chapelle de l'Ecole des Beaux-Arts vous impressionneront vous et vos enfants. Une belle visite, à voir de préférence à la tombée de la nuit pour profiter de la magie du lieux.


Huang Yong Ping, Arche 2009, Bois, papier et animaux taxidermisés, 18m (long) x 8 m (haut) x 4,12 m (large), Vue de l'installation à la Chapelle des Petits-Augustins, Ecole national, supérieure des beaux-arts, Paris. © Huang Yong Ping. Photo Marc Domage. Courtesy the artist and Kamel Mennour, Paris.

Galerie Kamel Mennour, jusqu'au 1er décembre, 47 rue Saint André des arts, 75006 Paris.
Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.
Hors les murs: Chapelle des Beaux-Arts 14, rue Bonaparte 75006 Paris. Ouverture tous les jours de 10h30 à 19h.


Su-Mei Tse
Variationen
Jeune plasticienne luxembourgeoise, Su-Mei Tse offre au spectateur une partition subtile et poétique pleine d’harmonies fragiles. Violoncelliste de formation, l’artiste donne à entendre des ronronnements de chats qui se transforment en mélodie tandis qu’une sculpture au sol « Variationen » restituant les Variations Goldberg jouées par Gould…

Su-Mei Tse, Goldberg Variationen (1955/1981), en collaboration avec Jean-Lou Majerus, 2009, sculpture en bois de noyer, 800 x 240 cm. Courtesy Galerie Serge Le Borgne, Paris.

Galerie Serge le Borgne, jusqu’au 19 décembre, 108, rue Vieille du Temple, 75003 Paris.
Ouverture du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h30 à 19h.


Fahrad Moshiri
Silly you, Silly me
L'art contemporain iranien et arabe est tendance cet automne à Paris. Artcurial y a consacré une vente le 19 novembre, l'Iran et les pays arabes étaient à l'honneur durant Paris Photo (19 au 22 novembre)...
Dans ce contexte, Emmanuel Perrotin expose les derniers travaux de l’iranien Fahrad Moshiri (né en 1963). Cet artiste formé à Los Angeles, fasciné par la culture américaine, présente des œuvres particulièrement kitch qui tranchent avec la pièce majeure de l'exposition : Life is beautiful composée d'une multitude de poignards...à couper le souffle!


Farhad MOSHIRI, Life is beautiful,  2009, Couteaux, Dimensions variables selon l'espace, Courtesy Galerie Emmanuel Perrotin, Paris & Miami.

Galerie Emmanuel Perrotin, jusqu'au 23 décembre 2009, 76 rue de Turenne, 75003 Paris.
Ouverture du mardi ou samedi de 11h à 19h.

 
Barthélémy Toguo
L’artiste camerounais expose, à petits prix, ses magnifiques lithographies très colorées à la galerie Item. Pour prolonger la visite, n’hésitez pas à pousser la grille de l’atelier qui jouxte la galerie… vous pénétrerez dans un cadre qui semble ne pas avoir bougé depuis plus d’un siècle. Cette ancienne imprimerie du XIXème siècle où sont conservées les presses sur lesquelles ont travaillé Matisse, Picasso, Miro, Giacometti et la plupart des grands peintres modernes, est un lieu unique dédié à la création artistique.



Barthélémy Toguo, Selfish Dinner, 2009, lithographie, 70 x 100 cm, 36 ex./Lana Royal. Courtesy Item éditions, Paris.

ITEM éditions, 51, rue du Montparnasse, 75014 Paris.
Contact : Patrice Forest (+33 (0)1.43.35.35.35)
Pour plus d’informations :
www.itemeditions.com


Veilhan Versailles
Après Jeff Koons, place aux artistes français au Château de Versailles ! Ne manquez pas la vue majestueuse sur les jardins et le jet d’eau éphémère de Xavier Veilhan sur le grand canal. Il faut s'y rendre entre 12h-12h30 et 16h-16h30 à l'heure où il s'anime et ce jusqu'au 13 décembre .
Horaires d’ouverture du Château : Tous les jours sauf le lundi, 9h00 - 18h30, dernière admission : 18h00
Horaire des Jardins : tous les jours, 7h00-19h00 pour les véhicules, 20h30 pour les piétons (Château de Versailles, jusqu'au 13 décembre 2009). Pour plus d’informations :
www.veilhan-versailles.com


Incontournables

James Ensor 
(Musée d'Orsay, jusqu'au 4 février 2010).
Malgré une mise en scène caffouilleuse, venez découvrir le monde merveilleux et atypique de cet inclassable peintre belge qui vécut en marge de ses contemporains. Ses bals masqués et ses danses macabres vous feront voyager dans le temps et plonger dans un univers résolument original.

Traversez la Seine et vous voilà à Venise...

Titien, Tintoret, Véronèse... Rivalités à Venise
(Louvre, jusqu'au 4 janvier 2010). Le Louvre rend hommage aux trois plus grands peintres vénitiens de la Renaissance italienne. Malgré leur rivalité, ces maîtres se sont continuellement inspirés et influencés.

Renoir au XXème siècle
(Galeries Nationales du Grand Palais, jusqu'au 4 janvier 2010).
L’exposition propose de découvrir des aspects peu connus de l'oeuvre du maître et de montrer l’influence qu’il a exercée sur les artistes du XXème siècle.

La subversion des images (Centre Pompidou, jusqu'au 11 janvier 2010).
Magnifique panorama des usages de la photographie par les surréalistes. 400 photographies d’excellente qualité, des films rares, à voir et revoir !

Pierre Soulages
(Centre Pompidou, jusqu'au 8 mars 2010).
A la veille de son 90ème anniversaire, le Centre Pompidou consacre une – très - grande rétrospective au peintre "de l'outrenoir". Dans l’espoir d’une dation (?), le Centre Pompidou propose une réflexion brillante sur la couleur noire.

La Collection Brukenthal (Musée Jacquemart-André, jusqu'au 11 janvier 2010).
En dépis du titre très alléchant, ne vous attendez pas à un florilège de chefs d’œuvres pour cette collection du proche conseiller de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. Quelques perles valent cependant le détour dont le petit (uniquement par la taille !) bijou de Van Eyck, L’Homme au chapeau bleu (peint vers 1450), ou encore les toiles d’Hans Memling Homme lisant, son fils derrière lui (peint vers 1480) ou de Pieter Bruegel l’Ancien et Pieter Bruegel le qui excellent dans l'art du détail des paysages. Attention à bien choisir ses horaires pour éviter l'affluence.

Fellini- La grande parade
(Jeu de Paume, jusqu'au 17 janvier 2010).
Un hommage à Federico Fellini à l’approche des cinquante ans de la Dolce Vita. Pour les amateurs, l'exposition est couplée avec une rétrospective Fellini à la Cinémathèque française jusqu’au 20 décembre.


* Informations sur les Galeries parisiennes sur le site de la Fondation Ricard:
http://fondation-entreprise-ricard.com/galeries-mode-d-emploi/
et sur le site
www.paris-art.com/

* Informations sur les Musées parisiens sur le site
http://www.picturalissime.com/expo_paris_exposition_france.htm

laisser un commentaire


Janvier- Février 2010: Le futur du contemporain est à Belleville

Janvier-Février 2010: le marais des merveilles

Novembre-Decembre 2009