Cecil Beaton

de Philippe Garner et David Alan Mellor
Auteur: Philippe Garner et David Alan Mellor
Editeur: Hazan
Nombre de pages: 320
Prix: €69
Acheter

Critique du livre

Par Julien Beauhaire
 
 
« À mon arrivée à Cambridge en 1922, je me déterminai pour la vocation d’esthète.» Dernier dandy de l’Empire britannique, Cecil Beaton aimait apparaître pour un oisif. En réalité, cet « esthète fanatique », comme il se décrivait lui-même, mettait du cœur à l’ouvrage dans ce qu’il entreprenait. Décorateur de théâtre, ensemblier pour le cinéma, jardinier ou écrivain, il est surtout connu pour son activité de photographe. Ses portraits mondains et sa vie de bohème l’ont en effet rendu mondialement célèbre. « Mon tout premier souvenir est celui d’une femme dansant sur une table chez Maxim’s », écrit-il. Jusqu’à la fin de sa carrière, en 1970, il a mis en lumière au propre et au figuré ceux qui ont fait rêver durant le siècle dernier : la famille royale, Coco Chanel, Marilyn Monroe, Katherine ou Audrey Hepburn, Pablo Picasso, Salvador Dalí, etc.
 
Philippe Garner et David Alan Mellor, respectivement expert en photographie, design et arts décoratifs du XXe siècle et historien de l’art, signent avec ce bel ouvrage richement illustré une photobiographie mémorable du dandy mondain qui n’aimait rien d’autre qu’être photographié et exposé au regard de tous. Devenu dès sa parution en 1994 un grand classique pour son contenu riche et sans égal, Cecil Beaton, est aujourd’hui réimprimé en duotone et en couleur.