29 Novembre 2013 14:12

Raymond Depardon se souvient

Par Julien Beauhaire
 
 
Le photographe Raymond Depardon effectue au Grand Palais un travail sur sa mémoire, à travers des « moments doux » et colorés.
 
Ce sont ses souvenirs. Ces « moments doux » et en couleurs capturés par un objectif dès 1959. Raymond Depardon a alors 17 ans. Il quitte la ferme familiale du Garet (Rhône) et se lance dans le photojournalisme. La suite est connue : Nixon, le Biafra, le Tchad, le Liban, l’Afghanistan, etc. souvent exclusivement en noir et blanc. Tout du moins quand ses clichés obéissent à des commandes. La couleur, elle, s’expose plus volontiers dans ses reportages intimistes, durant ces moments « plus libres ». Ceux passés avec les paysans Mapuche du Chiku (1971) ou les Indiens Yanomani (2008), à la ferme familiale pour la Datar (1984) ou partout en France pour la BNF (2004-2010). Le photographe voit « la lumière claire, lumineuse, joyeuse. C’est l’image de la modernité ».
 
 
Raymond Depardon, Bolivie, 2005. 45 x 34 cm © Raymond Depardon - Magnum Photos
 
 
Raymond Depardon, Harar, Ethiopie, 2013. 170 x 203 cm © Raymond Depardon - Magnum Photos
 
Le Grand Palais lui consacre un parcours pour le moins intéressant, sans doute parce qu’il n’est ni magistral ni rétrospectif. Que ce soit à Glasgow, le long du Rio Gallegos en Argentine, auprès de Piaf et des starlettes, au Chili ou en Éthiopie, on suit un homme simple, aux pieds ancrés dans la terre. Ces moyens formats (Rolleiflex) s’en ressentent : carrés, tantôt immenses, tantôt à plus petite échelle. On sort conquis, curieux, heureux d’avoir contemplé des « photos que tout le monde pourrait faire, mais que personne ne fait » et on se répète cette réponse donnée à un journaliste cet après-midi là : « Je fais confiance au banal pour qu’il devienne l’universel. »
 
 
Raymond Depardon, Harar, Ethiopie, 2013.170 x 170 cm © Raymond Depardon - Magnum Photos
Un moment si doux, jusqu’au 10 février 2014 au Grand Palais.


"Raymond Depardon, un moment si doux... par Rmn-Grand_Palais

laisser un commentaire



http://artyparade.com/flash-news/103