Newsletter №6

LUCIAN FREUD OU L'INCONSCIENT DE LA CHAIR

1

Lucian Freud, peintre de la matière et non de la manière

Jean Clair a pu dire du travail de Lucian Freud qu'il "a assimilé la peinture allemande des années 1920, puis la peinture anglaise des années 1930 et, à partir de là, il a fait du Freud. « Quand j'ai organisé une exposition de ses tableaux à Beaubourg, elle a été accueillie par des sarcasmes ! ».
 
Aujourd’hui, il n'est désormais plus question de mépris... le petit-fils du fondateur de la psychanalyse succède au pape de « l'outre noir », Pierre Soulages. Il faut dire qu'il est désormais considéré, depuis la mort de Francis Bacon, comme le plus grand portraitiste vivant et le "maître de la carnation picturale contemporaine".

Lucian Freud, The Benefits Supervisor Sleeping, 1995, huile sur toile, 151,3 x 219cm, Christie’s

 
A rebours des mouvements artistiques contemporains, Lucian Freud a longtemps inscrit sa peinture dans l'isolement de son atelier, dans un corps à corps avec le motif et dans l’observation intense de ses proches... Voilà pour le thème de la deuxième exposition de Beaubourg consacrée à l'artiste, pour laquelle le Centre est parvenu à rassembler 50 tableaux.

2

Lucian Freud : the Last Figurative ?

Depuis mon divan, j’observe les résultats en ventes aux enchères publiques des œuvres du petit-fils du père de la psychanalyse : Lucian Freud (né en 1922). 

A la veille de l’ouverture de la rétrospective-hommage que lui consacre le Musée national d’art contemporain (10 mars-19 juillet 2010), je me demande combien se vendent les œuvres de celui que l’on considère comme l’un des artistes vivants les plus importants et, à travers elles, si celui-ci est l’un des derniers grands peintres figuratifs.
 

3

Les modèles de Lucian Freud

L’ouverture à Beaubourg d’un one man show consacré à l’artiste Lucian Freud est l’occasion de revenir sur les rapports de droit entre modèles et portraitiste. Lucian Freud, the last Figurative*, doit sa renommée à son esthétique franche et sans compromis. La touche du peintre renvoie le visiteur au modèle et interroge sur le regard que ce dernier porte sur le portrait achevé. Depuis 13 ans, Big Sue exprime aux journalistes sa fierté devant Benefits supervisor sleeping. Que se serait-il passé si son portrait lui avait déplu, aurait-elle eu la possibilité de rétracter librement son accord ? De même, suite à la vague d’indignation déclenchée par le portrait de la reine Elisabeth II d’Angleterre, commande de sa Majesté à Lucian Freud pour le jubilé de son règne**, la reine aurait-elle pu empêcher la communication de la toile au public ?

Lorsqu’un tableau a pour sujet un individu, deux droits entrent en concurrence.  La liberté créatrice de l’artiste peintre et le droit à l’image du modèle actif ou passif. La relation contractuelle qui nait entre les peintres et leurs égéries est-elle la source d’une restriction au pouvoir créateur du maître ou d’une subordination de ce dernier à l’acceptation de son art par sa muse ?
Le marché de l’art est-il réservé aux initiés ?

GIACOMETTI, AU MUSEE, DANS LES SALLES DE VENTES ET DEVANT LA COUR DE CASSATION

Joyeuses Fêtes artistiques !

IMPRESSIONS DE FIN D'ANNEE

SPECIAL JAPON

LA PHOTOGRAPHIE EN LIGNE DE MIRE

DES EXPERIENCES VIRTUELLES MAIS DES VENTES BIEN REELLES

LUCIAN FREUD OU L'INCONSCIENT DE LA CHAIR

MATISSE/RODIN DEUX GENIES AUX MULTIPLES TALENTS

UN BOLTANSKI MONUMENTAL

JENNY HOLZER : LIGHT AND DARKNESS

L'ART BRUT A DECOUVRIR TOUT EN DOUCEUR

DE RIO A PARIS, L'ART PARTICIPATIF DE JR, ENTRE ACTION ET ECHANGE